Après la victoire dans le derby du Maine samedi les Tango avaient à cœur de continuer sur leur belle série face à Bourg en Bresse l’équipe en forme du moment. Complétement à la ramasse les coéquipiers de Mohamed Ouadah s’inclinent logiquement sur la plus petite des marges (1-0).

Mohamed OUADAH a bien tenté d’égaliser en fin de match (©Nicolas GESLIN / Imagesport.fr)

Une défense à 5 pour débuter

Mohamad Sylla suspendu, Yohan Brun buteur face au Mans FC, on aurait pu penser qu’Olivier Frapolli associerait ce dernier avec Thomas Robinet sur la pointe de l’attaque. Mais le coach Tango aligne une défense à 5 avec Carlier – Mendy – Cros pour composer la charnière centrale. Un schéma tactique qui n’a pas fonctionné face à une équipe de Bourg en Bresse tout en maitrise.

Une première mi-temps fantomatique

La première mi-temps est une parodie de football côté lavallois. A l’image d’un Edson Seidou complétement dépassé, les Tango vont totalement passer à côté des 45 premières minutes. Au contraire, les Bressans sont justes techniquement et ne vont cesser de mettre en danger la défense à 5 mise en place par Olivier FrapolliBenjamin Corgnet va lancer les hostilités, mais sa frappe est contrée de justesse par Carlier (7′).

Cinq minutes plus tard les Bressans vont obtenir un penalty plus que logique. Edson Seidou pris de vitesse par Testud va commettre l’irréparable dans sa surface de réparation. Benjamin Corgnet ne tremble pas face à Sauvage qui touche néanmoins le ballon (12′ 1-0). Les Tango assommés n’arrivent pas à réagir. Seidou auteur d’une grossière simulation est logiquement averti par l’arbitre. El Ouazzani (29′) puis Kraichi (31′) voient leurs frappes captées par Sauvage.

Alexis SAUVAGE encore une fois précieux n’a pas pu empêcher la défaite des siens (Nicolas Geslin / Imagesport.fr)

Dans cette triste première mi-temps, Olivier Frapolli perd également le patron de sa défense. Touché à la cheville, Pierrick Cros doit céder sa place à Ervin Taha (42′). L’occasion pour le coach lavallois de repasser à quatre derrière pour la seconde période.

Pas de révolte en seconde période

Dans cette triste première mi-temps, Olivier Frapolli perd également le patron de sa défense. Touché à la cheville, Pierrick Cros doit céder sa place à Ervin Taha (42′). L’occasion pour le coach lavallois de repasser à quatre derrière pour la seconde période.

la seconde période va fortement ressembler à la précédente. Face à une défense solide, menée par un Nirlo impérial, les attaquants lavallois n’arrivent pas à faire la différence. Pire, ce sont les Bressans qui mettent en difficulté Sauvage à plusieurs reprises (52′, 59′, 61′). Les entrées de Brun et Taha ne vont rien apporter, seul Ouadah s’est montré dangereux en fin de match (85′).

Les Tango 12e au classement mais avec toujours deux matchs en retard manquent ainsi une chance de mettre la pression sur les équipes de tête. Rendez-vous dès mardi face au SC Bastia battu ce soir par Avranches. Une rencontre qui ressemblera à la tout dernière chance pour les hommes de Frapolli.

Laisser un commentaire